Photographier les animaux

Photographier les animaux

Ils sont photogéniques et totalement décontractés par rapport au photographe. On ne fait pas « poser » un animal, il restera toujours naturel.

Toutefois quelques règles me semblent importantes. Pour un cadrage efficace, tout comme pour les enfants, mettez vous à la hauteur de l’animal, pas de photo en plongée. Ensuite, tentez de profitez de leur gestes lorsqu’ils évoquent vraiment leur individualité. Chaque animal et à fortiori chaque race comporte des spécificités bien à eux.

Avec votre animal favori vous ne devriez pas avoir trop de difficulté pour l’approcher suffisamment afin de réaliser des portraits. Plus acrobatique la photo lors de ses mouvements souvent très vifs. Affichez une vitesse d’obturation supérieure, et accompagnez le pour déclencher au meilleur moment. Ne cessez pas votre accompagnement immédiatement après avoir déclenché. Reprenez les règles essentielles indiquées pour la photo de sports.

S’il s’agit de photographier des animaux sauvages, vous devrez vous armer de patience, pratiquer l’affût et apprendre les habitudes de votre « proie » avant de partir sur le terrain. Je conseille l’utilisation de téléobjectif ou de zoom puissant, le support trépied ou monopied est souvent indispensable. Certains accessoires, tels que veste et pantalon de camouflage, tente d’affût et paire de jumelles sont également très utiles.

Certaines agences de voyage organisent des safaris photos, vous trouverez tous les ingrédients pour obtenir de belles images si vos moyens vous permettent d’assouvir votre quête.